• Tom Casse

La NCAA va "enfin" autoriser les étudiants-athlètes à être rémunérés pour leur nom et leur image


Ce mercredi, la NCAA a pris une décision sans précédent pour permettre aux athlètes de bénéficier du droit à l’image.


Lors de sa dernière réunion, le conseil d’administration de la NCAA (National Collegiate Athletic Association) a approuvé le changement de sa législation sur les droits des athlètes à bénéficier de leur nom et de leur image. Cette nouvelle règle est une grande avancée pour cette association de sport amateur. Les étudiants-athlètes sont soumis à des règles strictes pour être éligible à la NCAA. Par exemple, les étudiants-athlètes n'ont pas le droit d'être représenté par un agent ou une marque professionnelle. Dorénavant avec la nouvelle législation, les étudiants-athlètes pourront signer des contrats avec des entreprises ou sponsors sportifs et non sportifs. Toutefois, les logos de l’université ou de la conférence ne seront pas autorisés à être utilisés. Les étudiants-athlètes doivent aussi rester des étudiants avant tout. C’est-à-dire que les universités ne doivent en aucun cas payer les athlètes.

Les nouvelles règles sont prévues pour la rentrée 2021-2022


Le conseil d’administration de la NCAA va maintenant passer à l’élaboration des règles dans chacune de ses trois divisions avec un examen plus approfondi sur le sujet. Le but est qu’à la rentrée 2021-2022, les nouvelles règles entrent en vigueur.

Cette décision vient mettre fin à un débat ouvert depuis plusieurs années. Dernièrement, l’État de Californie a adopté le « Fair Pay To Play » pour 2023 (compensation financière pour le nom, l’image et la représentation). Puis, une douzaine d’États ont suivi. En Floride, cette législation doit être mis en place dès 2021. La NCAA s’est alors vue dans l’obligation de réagir en prenant une décision majeure et forte. Sans réagir, l’organisme prenait le risque d’avoir des règles différentes pour certaines universités de son organisme.



Le conseil d’administration demande l’aide du Congrès

Pour cette nouvelle législation, le conseil d’administration va engager le Congrès à prendre des mesures phares comme :

  • Garantir la préemption fédérale sur les lois relatives au nom, à l'image et à la représentation.

  • Établir une "sphère de sécurité" pour l'association afin de la protéger contre les poursuites judiciaires intentées pour des problèmes de nom, d'image et de représentation.

  • Conserver le statut de non-employé des étudiants-athlètes.

  • Maintenir la distinction entre les athlètes universitaires et les athlètes professionnels.


Cette nouvelle législation intervient dans un processus de modernisation de la NCAA. Auparavant, les étudiant-athlètes n’avaient pas le droit de gagner de l’argent sur leur nom, leur image et de signer des contrats publicitaires. En 2021, les étudiants-athlètes auront le droit de jouir de leur nom et leur image.


Crédit image: STREETER LECKA, ARCHIVES AFP

0 vue

USA-Project permet aux athlètes ambitieux d'accéder aux meilleures universités américaines. La société a été créée par Martin Casse, ancien membre de l'équipe de France d'athlétisme et diplômé de l'université de Texas Rio Grande Valley (NCAA D1)

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

Copyright All Rights Reserved © 2020 USA-Project