• Tom Casse

Focus : présentation de Thomas Réau

Entre le football et l’athlétisme, il n’y a qu’un pas. Aujourd’hui de nombreux athlètes ont pratiqué le football avant de se consacrer à l’athlétisme. D’ailleurs, Thomas Réau est un de ces nombreux athlètes à avoir fait du foot avant de venir à l’athlétisme. À l’âge de 13-14 ans, le jeune français décide d’arrêter le sport collectif et se met à courir seul. Ensuite, il a commencé à faire des trails et 10km.

« Il y a deux ans, on m’a dit : va voir un coach parce que toi tout seul, tu fais n’importe quoi. De plus, t’as un profil intéressant » raconte Thomas Réau.

Après cette remarque, l’athlète étant de la même région que Yoann Kowal et son coach Patrick Petitbreuil s’est décidé à frapper à la porte du groupe d’entraînement.

Depuis, Thomas Réau est en constant progrès. Après seulement deux ans de pratique, il compte une 18 ème place aux championnats de France de cross juniors et surtout une 4 ème place aux championnats de France juniors sur 5000m. Tout en étant encore novice de ce sport, Thomas Réau a prouvé avoir une forte polyvalence.

« J’aime bien être polyvalent. C’est important de pouvoir courir du 1500m au 10km » explique Thomas Réau.

Lorsqu’on lui demande : qu’est-ce que ça fait de courir avec Yoann Kowal champion d’Europe 2014 du 3000m steeple. Le français décrit ça comme un moyen de motivation.

« Quand c’est dur, on serre les dents et on se dit qu’on est derrière quelqu’un qui va vite en grand championnat » raconte Thomas Réau.

Yoann et Thomas lors d'un entraînement.


Cependant, il rappelle qu’il ne vient pas de nulle part. Il se définit comme un travailleur acharné et un garçon avec beaucoup de caisse. Par exemple, il raconte que plus jeune, encore footballeur, il était capable de rester pendant des heures dans son jardin à travailler sa technique seul face au mur.

À présent, l’athlète s’apprête à partir aux États-Unis à Wingate University. Le français a fait ce choix afin de pouvoir associer sport et études. « Aux États-Unis, je peux avoir un double projet. C’est-à-dire continuer les études, faire du sport et découvrir une nouvelle culture ». explique Thomas Réau

Aujourd’hui, il est très difficile de vivre seulement de l’athlétisme. Le projet de partir aux États-Unis est venu après sa belle quatrième place aux championnats de France juniors. À la suite de ce résultat, le français a été contacté par plusieurs agences pour être placé aux USA. Dès ce moment, il a recherché à se renseigner sur les agences. Après réflexion, il a choisi USA-Project: « je me suis dit le mieux est de partir avec USA-Project. Martin (NDLR: Martin Casse, fondateur de l'agence) étant aussi un demi-fondeur et ayant étudié aux USA, je le sentais plus proche de moi ».

Le français a eu plusieurs offres d'Universités venant de Martin Casse mais aussi des prises de contact directes avec des coachs par message sur Instagram et Facebook. Toutefois, il n’a pas longtemps hésité avant de rejoindre Wingate University. En effet, l’université lui offre une bourse complète. Le contact avec le coach a été très bon, Thomas a très rapidement été intéressé par ce projet.

« Quand l’université investit sur toi. Tu sais que derrière, ils ont envie que ça se passe bien pour toi » raconte Thomas Réau.

À Wingate, Thomas aura la chance d'être avec d'autres athlètes USA-Project comme Chloé Duarte et Soheil Boufrizi-Parenti son coéquipier d'entrainement à Périgueux. Un moyen d’intégration un peu plus facile pour lui.

Au vu de la situation, la principale crainte de Thomas restait l'ouverture des frontières. Maintenant qu'elles ont réouvert pour les étudiants venant de l'espace Schengen, le départ en août est toujours bien d'actualité. Dans l’ensemble, le français a hâte d’être en Caroline du Nord. Il part avec une grande envie de découvrir le circuit universitaire américain. Un circuit, qu’il qualifie de « ligue de sport étudiant la plus reconnue au monde ». Thomas Réau s’en va à Wingate avec l’envie de performer en cross, de se rapprocher des 14:10 au 5000m et de découvrir le 10 000m sur piste.

Depuis la fin du confinement, Thomas Réau a pu reprendre l’entraînement au stade municipal de Périgueux. Il a effectué plusieurs tests promtetteurs à l'entrainement et a participé au Tempo Run Club Challenge 4x1000m avec Yoann Kowal, Florian Carvahlo et Yohan Durand.

Le jeune français continue de découvrir son sport et prendre du plaisir en espérant « passer un palier et avoir une progression constante ».


Il sera présent au meeting de Balma ce soir pour aller chercher un beau chrono sur 3000m ! Good luck !!

72 vues

USA-Project permet aux athlètes ambitieux d'accéder aux meilleures universités américaines. La société a été créée par Martin Casse, ancien membre de l'équipe de France d'athlétisme et diplômé de l'université de Texas Rio Grande Valley (NCAA D1)

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

Copyright All Rights Reserved © 2020 USA-Project